<< Un bijou discret : le fort Numéro-Un des Forts-de-Lévis
Une nouvelle année, de nouveaux projets >>

J’ai eu le grand privilège d’officier comme photographe de plateau pour la dix-neuvième édition de Kinomada.  Je tiens à remercier encore une fois Johanne Pouliot de m’avoir invité à l’épauler pour assumer ce mandat qui lui a été confié par Yannick Nolin.  Inutile de vous dire que ce fut une semaine exigeante, mémorable, et combien intense.  J’ai eu l’immense plaisir de côtoyer une brochette de jeunes créatrices et créateurs dans le domaine du court métrage pendant une semaine complète. 

Kinomada, c’est un happening qui regroupe des artisans du domaine du court métrage (réalisateurs, scénaristes, acteurs, monteurs, directeurs photo, musiciens, ingénieurs du son, etc.  – j’écris tout au masculin question d’alléger le texte-) d’un peu partout à travers le monde.  Ces participants ont une semaine pour créer une équipe,  élaborer un projet de film et le mener à terme (réaliser le tournage, procéder au montage, synchroniser la piste son, etc.).  Complètement dément!

Défi supplémentaire pour plusieurs, tout devait se faire en français, même si pour certains, c’était la troisième, voire la quatrième langue de leur répertoire.  Chapeau à tous.  Je tiens aussi à souligner le travail remarquable de l’équipe de Kinomada.  Ils devaient assurer le support logistique de tous les projets soumis en plus du confort et du bien-être des participants.  Ils étaient épaulés par une équipe de bénévoles qui donnait sans compter.  Merci à tous.

Ma conjointe a également eu la chance d’y participer, tenez-vous bien, à titre d’actrice!  L’équipe du film « Maudit Scrabble! », Christophe, Vianney et Julien,  avait besoin d’une personne d’âge mûr pour incarner un des personnages.  C’est Johanne (Pouliot) qui a eu l’idée de proposer Joanne.   Celle-ci  a relevé le défi avec brio!  Marjorie Hardy a fait un remarquable travail de maquillage pour créer le look de la « maman ».  Promis, vous aurez un lien pour visionner le film lorsqu’il sera disponible pour un visionnement libre.  Le délai sera plus ou moins long, selon le nombre de festivals auxquels il sera proposé.  C’est vous dire la satisfaction de l’équipe face au résultat final.

En attendant, question de vous mettre quelque chose sous la dent, voici quelques photos du tournage.

Je vous présente également quelques photos que j’aime tout particulièrement dans cette galerie.  Vous trouverez l’ensemble de mes photos et celles de Johanne qui sont superbes sur la page Facebook de Kinomada.  Leur site est ici.

Cette aventure a été couronnée le mardi 18 juillet par une soirée de présentation des trente quelques courts métrages réalisés pendant cette courte semaine. 

J’espère avoir le bonheur de me joindre à nouveau l’équipe de Kinomada l’année prochaine, riche de l’expérience acquise cette année.