Lumières Abstraites : photosophie appliquée

<< Trio Sylvain Neault aux jeudis-jazzons de la Plaza Limoilou
« Shooting-portrait » impromptu >>

Hier, j’ai assisté à la conférence de présentation de Julie Racine et Jean Vigneault, fondateurs du regroupement Lumières Abstraites lors de la réunion régulière du Club de photo Dimension.   Vous pouvez admirer le fruit du travail de tous ces gens sur ce site.

Ils animent également une large communauté de photographes qui déborde même du cadre du Québec  grâce à leur page Facebook (vous devez vous connecter pour y avoir accès).

Leur propos : une démarche organisée autour de la prise de vue de photographies abstraites et un néologisme : la photosophie (recherche des sens cachés et abstraits d’une photographie).  Le résultat est tout simplement magnifique et inspirant!

Comme un peu tout le monde je crois, j’ai déjà réalisé des photographies de ce genre.  Ce qui m’a allumé,  c’est le caractère systématique de leur démarche.  Aujourd’hui, j’ai donc décidé d’expérimenter à nouveau cette avenue, cette fois à la recherche consciente et organisée à cerner dans ce qui attire mon regard dans une perspective d’abstraction .

Armé seulement de mon fidèle compagnon Olympus, de sa 12-40mm et de sa surprenante capacité à la photo rapprochée (distance minimale de mise au point de 20cm!), je suis donc parti à la chasse aux images.

Je vous présente le butin de ce jour :

Etranglement_EFG4172_Force_EFG4184_ET_EFG4245__EFG4242__EFG4243__EFG4244__EFG4260_

 

Je suis plutôt encouragé de cette première sortie.  Par contre, j’ai été confronté aux limites de la 12-40mm.  Je me propose donc d’ajouter ma lentille macro (Tamron 90mm f2.8) avec son adaptateur  (et peut-être d’un trépied…) lors de ma prochaine expédition.

À bientôt!